HONTEBEYRIE Juliette, Université de Bretagne-Sud (UBS) - Laboratoire d'Études et de Recherche en Sociologie - LABERS (UBO-EA 3149)

Titre : Quid de la santé au travail des usager.ère.s/travailleur.ses. d’Ésat : un milieu protecteur ?

Mots clés : travail, milieu protégé, ESAT, santé au travail, accidents du travail

Résumé : Les domaines du handicap -terme qui renvoie à des définitions et représentations évolutives dans le temps- et du travail ont longtemps été exclusifs l’un de l’autre. Cependant, aujourd’hui quelque 120 000 personnes en situation de handicap, définies et reconnues comme « travailleur.se.s », exercent leur activité en milieu protégé, en particulier au sein d’environ 1 300 établissements et services d’aide par le travail (Esat), dont il.elle.s sont également usager.ère.s. Cette communication vise à interroger la question de la santé au travail au sein du milieu protégé, en ce qui concerne les travailleur.se.s d’Ésat, qui bien qu’usager.ère.s de ces établissements médico-sociaux se voient appliquer la quatrième partie du code du travail pour les domaines relatifs à la santé et la sécurité au travail, en particulier en ce qui concerne la médecine du travail et les règles générales de prévention et de protection des lieux et des équipements de travail. Il s’agira alors d’appréhender les différents éléments permettant de définir les modalités de l’application de cette partie spécifique du code du travail, en cherchant à identifier des tendances longues, à comparer ces données au milieu ordinaire, par exemple en ce qui concerne les accidents du travail ou les maladies professionnelles. On pourra également s’intéresser à la mobilisation de la variable « santé » dans le cadre d’un événement particulier, celui de la crise sanitaire de 2020. L’objectif est ainsi de dessiner les contours de l’articulation entre santé au travail et milieu protégé, afin de mesurer le rôle, a priori « protecteur », ou au contraire néfaste de ce dernier sur la santé et la sécurité des travailleur.se.s/usagers.ère.s d’Esat. Eu égard à la rareté des sources portant sur le milieu protégé et ses « travailleur.se.s », plusieurs « niveaux » de lecture pourront être mobilisés : des données quantitatives relatives aux maladies professionnelles et accidents du travail, des documents juridiques (par le biais de saisine), voire des entretiens réalisés auprès de salarié.e.s d’Ésat et relatifs à la mise en œuvre des protocoles sanitaires liés à la crise de 2020 et à la période de confinement qui a affecté l’économie française. Les résultats attendus portent sur la mise au jour de la contribution du milieu protégé à la santé au travail des « travailleur.se.s » y exerçant, voire à une certaine forme de vulnérabilité.

Bibliographie indicative :

A. Blanc, 2004, Les handicapés au travail. Analyse sociologique d’un dispositif d’insertion professionnelle, Dunod

I. Ville, E. Fillion, J.-F. Ravaud, 2014, Introduction à la sociologie du handicap, De Boeck

Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, 2013, L’emploi des personnes handicapées

A. Revillard, 2019, Handicap et travail, Presses de Sciences Po

G. Zribi, 2019, L’avenir du travail protégé, Presses de l’EHESP